Judaïsme

Cette haltérophile est aussi la premiere femme rabbin au Portland 

Carolyn Braun a participé à sa toute première compétition en haltérophilie. Cette information pourrait être sans importance jusqu’à que l’on sache que cette même femme est aussi le « rabbin » de sa synagogue depuis plus de 20 ans au  « Temple Beth El » en Portland, Maine

Elle a raté sa dernière tentative de 112 kilos. Mais ce que l’on doit surtout retenir de ce mouvement réformiste aux Etats Unis et qui veux aujourd’hui s’imposer en Israel, est un mal être identitaire et sexiste de ces femmes qui se disent pourtant féministes …

Carolyn Braun a été la première femme dans le Maine à recevoir l’ordination conservatrice, elle était membre de la première classe au Jewish Theological Seminary dans lequel les femmes étaient admises.

Rabbi Carolyn Braun. (Courtesy)

Ces dernières années, elle a passé son passe-temps à la compétition loin des livres de prières chez Dyna Maxx, où elle travaille avec l’entraîneur Matt Israelson.

Elle sort de la synagogue, le matin du Shabat pour porter les altères , et revient pour le kiddoush et le hamotzi…

Pour Braun, la compétition est interne. ‘Vous n’êtes pas vraiment en compétition’, at-elle déclaré. ‘C’est plus avec toi-même… »

Elle a comparé son rapport avec son entraîneur à celui avec son coiffeur. ‘Vous êtes un gars, je ne sais pas si les coupes de cheveux [pour les hommes sont similaires]’, at-elle déclaré à ce journaliste. ‘Mais avec les femmes, avec notre coiffeur, nous sommes toujours assis là une heure, en parlant de ça, ça et d’autre chose. C’est semblable au soulèvement de poids, du moins pour moi.

Rabbi Carolyn Braun powerlifting at the March 11 competition at Dyna Maxx gym in Portland, Maine. (Dyna Maxx)

C’est vraiment drôle, vraiment talentueux … il est génial, vraiment, vraiment encourageant. ‘

En 2007, elle a été la pionnière d’un amendement dans lequel les membres des familles inter-religieuses ont été reconnus comme membres égaux de la synagogue.

« Je taquine [que] je suppose que tout le monde est juif jusqu’à ce qu’il soit prouvé autrement », at-elle dit.

Elle a également fait appel à l’État pour le mariage homosexuel en 2009.

‘Nous avons toujours eu des gays, des lesbiennes, LGBTQ [personnes], toutes les personnes qui se ressentent [comme] des étrangers’, a-t-elle ajouté, ajoutant que la reconnaissance «D’autres personnes qui se sentent à l’extérieur» sont «quelque chose d’important pour moi».

3 Comments

3 Comments

  1. bof

    9 juillet 2017 at 18 06 54 07547

    Ce genre de nouvelles est vraiment drole si seulement il voulait rester aux usa

  2. Femme non féministe pourtant

    9 juillet 2017 at 16 04 35 07357

    Et que les rédacteurs de cet article sont d une mysoginie qui n ‘a d égale que leur haine des réformés.

  3. eliezer

    9 juillet 2017 at 12 12 51 07517

    il y a tout à parier que cette femme (qui n’a SCRITEMENT) rien compris au Judaïsme est lesbienne !

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top