Général

Cette année le thème de la parade de la LGBTQ place la religion Juive au même niveau que la religion islamiste

Cette année, la Gay Pride qui se déroulera à Jérusalem fera sa parade sous la bannière ‘LGBTQ and Religion’.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

4.000 visiteurs devraient participer à cet événement annuel sous une forte sécurité et des milliers de personnes devaient marcher dans le centre de Jérusalem ce jeudi après-midi dans le 16e défilé annuel de la LGBTQ de la ville.

Selon les organisateurs :

« Dans une ville qui a connu des guerres sanglantes de religion, nous avons vu et porté le prix de la haine dans le contexte de la religion », ont écrit les organisateurs sur leur page Facebook . « Nous allons éclairer ces liens complexes et profonds entre [différents groupes religieux] et les luttes pour les partenariats, les conflits et le dialogue ».

Il est dommage de placer la religion Juive au meme niveau que l’Islam qui pour rappel, execute sans aucune pitié les gays par des moyens de plus en plus atroces, comme la pendaison, jeter les couples du haut des tours, lapidation, …

De plus en dehors du sujet de l’homosexualité, Israel ne lance pas une guerre sainte contrairement aux islamistes qui aujourd’hui attaquent le monde au nom de Allah.

Même si la jeune Shira a été victime d’un juif extrémiste, il faut rappeler  que ce meme homme a avait aussi menacer de tuer sa propre fille. La religion ne semble pas la seule raison de cet assassinat odieux. La plupart des Juifs contre la Gay Pride n’attaquent pas mais manifestent leur droit à la liberté d’expression, comme tous les participants à cette parade.

Les paradeurs commenceront à se rassembler au Liberty Bell Park à partir de 16h30. À 6 heures, la marche débutera, en direction des rues Keren Hayesod et King George, avant de se diriger vers les rues Meir Shaham, Rabbi Akiva et Hillel et se termineront au Parc Atsmaout à 20h

Les organisateurs ont demandé aux participants d’apporter des fleurs qu’ils peuvent placer sur le site sur Keren Hayesod où Shira Banki, âgée de 16 ans, a été assassinée le 2 mars, il y a deux ans par un extrémiste religieux.

On s’attend à ce que le défilé soit lourd au niveau du trafic au centre-ville pendant plusieurs heures. Plusieurs artères majeures à travers le centre de la capitale seront fermées à la circulation à partir de 16 heures, y compris la route de parade de Keren Hayesod à travers le roi George et à Hillel. De nombreuses rues principales menant à la route du défilé fermeront également à cette heure, y compris la rue Agron.

L’année suivante, la police a introduit des mesures de sécurité supplémentaires pour la marche de Jérusalem. Cette année, des centaines d’agents supplémentaires et de gardes-frontières seront déployés dans la région, a indiqué la police.

Comme l’année dernière, les participants ne peuvent se joindre ni quitter le défilé le long de l’itinéraire, a déclaré la police dans un communiqué mercredi, mais seulement au lieu de départ du Liberty Bell Park et de la place de Paris, où tous les participants subiront des contrôles de sécurité.

Une manifestation contre la marche par l’organisation Lehava d’extrême droite aura lieu à une certaine distance de la route de la marche, en dehors du cordon de la police.

La police a informé le groupe de leur protestation – intitulé «Ne pas leur donner d’enfants», suite au débat national récemment réintégré sur l’adoption pour les couples de même sexe en Israël qui serait limité à 100 participants.

Plus tôt cette semaine, plusieurs militants anti-homosexuels connus ont reçu des appels de policiers en les avertissant de rester loin de la marche.

Plusieurs heures avant le début de l’événement, la police a déclaré avoir arrêté un homme de 33 ans du centre d’Israël après avoir signalé des menaces contre les participants sur facebook.

2 Comments

2 Comments

  1. Charly Lellouche

    3 août 2017 at 22 10 37 08378

    Encore la DESINFORMATION de Jean Charles Banoun (I24News)

    Lettre ouverte

    Comment osez-vous dire que les « Ultra » religieux sont les seuls contre la gay pride, bien sûr surtout à Jérusalem.
    Je n’ai pas de barbe, pas de péoth, juste un Juif traditionaliste et, la majorité des Juifs traditionalistes, pas que les « ULTRAS » sont contre ces gay prides,
    puisque, quelles que soient les explications partisanes, l’homosexualité est dénoncée par D. comme une ABOMINATION et que deux hommes qui ont une relation sexuelle, donc homosexuelle, étaient MIS à MORT.
    On est désinformés par les médias européens, please n’en rajoutez pas
    Toda
    PS Mon texte est copié en lettre ouverte sur les réseaux sociaux

    Votre message a été envoyé avec succès
    Jeudi 3 août 2017 à 20h45
    en http://www.i24news.tv/fr/contact

  2. juju

    3 août 2017 at 21 09 59 08598

    C’est dur de voir ça en Israël surtout à Jérusalem.

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top