Bonnes Nouvelles

C’est parti ! Tous les dentistes de France peuvent faire leur Alya !

Selon Mr Meyer Habib, la mission est réussie et les dentistes de France n’auront pas besoin de passer d’autres examens d’équivalence, pour professer en Israël :

« Les commissions des Affaires sociales, Santé, Alyah et Intégration de la Knesset ont entériné à l’unanimité le transfert pour vote en deuxième et troisième lecture du projet de loi gouvernemental autorisant le Ministère de la Santé de dispenser des examens d’équivalence les dentistes immigrants possédant une expérience professionnelle dans leur pays d’origine.

Dans les prochaines semaines, après adoption en 2e et 3e lecture par la Knesset, tout dentiste ayant exercé pendant plus de cinq ans sera exempté des deux examens d’équivalence, théorique et pratique, ainsi que de la période de stage ! C’est une révolution.

Après des années de travail depuis mon élection mi-2013, c’est une immense victoire, qui offre à présent toute visibilité aux dentistes français qui envisageaient de s’installer en Israël prochainement.

Comme je l’ai écrit à plusieurs reprises, pour être en contact permanent avec lui, malgré les blocages opposés par les ordres professionnels (Guildot), soucieux de défendre leurs rentes de situation, je n’ai, pour ma part, jamais douté de la détermination absolue du Premier ministre Netanyahu.

Les nombreux rendez-vous de travail et les entretiens que j’ai eus avec le Premier ministre depuis deux ans ainsi qu’avec le Ministre de l’Alyah, Zeev Elkin et plus récemment avec le Ministre de la Santé Yaacov Litzmann ont eu un impact déterminant notamment pour supprimer les examens et réduire au minimum le nombre d’années d’expérience exigées.

Certains n’ont pas compris mon coup de gueule du 21 décembre dernier, mais croyez-moi il était indispensable pour accélérer le processus et que des décisions concrètes soient adoptées.

Je tiens à remercier les nombreuses associations francophones qui ont aussi travaillé sur ce dossier notamment le conseil des organisations de Olim, l’AAEGE, le CNEF, Qualita, AMI, Gvahim et d’autres ainsi que l’Agence juive et de nombreux membres de la Knesset. La lettre du Dr David Tibi a eu un impact émotionnel important.

Le combat continue pour les autres métiers, qui présentent chacun leurs spécificités particulières. Sans entrer dans le détail, je travaille sur les autres diplômes professionnels, en liaison étroite avec le Premier ministre, les ministres compétents et l’AJPI. Laissez-moi un peu de temps pour aboutir à des résultats tangibles comme pour les dentistes. Je vous tiendrai informé dans les semaines à venir ».

Préparez vos roulettes !

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top