L'Actualité en Israël

Les « bruits de guerre » de plus en plus insistants devant un Israël bien préparé

Ce proverbe est bien connu « Quand l’eau de la rivière transporte des sons » : on essaie de nous dire que lorsqu’il y a des rumeurs, des commentaires ou des opinions sur un sujet cela veut dire que quelque chose se passe ou sera entendu.

Tout ce que vous entendez n’est pas nécessairement vrai ou faux, mais quand on en  parle beaucoup comme au cours des dernières semaines, nous parlons alors d’une situation d’insécurité, apparemment entre Israël et ses voisins.

A Gaza, au Liban ou en Syrie, la tension monte et les médias publient beaucoup à ce sujet. La frontière la plus préoccupante est celle du Liban et fait les manchettes des médias avec de plus en plus d’opinions qui indiquent que quelque chose est en mouvement.

Il y a quelques jours , les Forces de défense israéliennes ont publié dans leur compte Twitter connu @FDIonline, un tableau des positions du Hezbollah. Dans le graphique , on peut voir l’infrastructure terroriste. Les positions du groupe sont toutes au Liban et en particulier le long de la frontière avec Israël parmi les maisons des civils.

Les informations disponibles en Israël, sur les positions terroristes sont vitales dans une éventuelle confrontation avec le Hezbollah et ses alliés iraniens comme les instigateurs et, inducteurs et financiers du terrorisme international islamiste.

Certains analystes disent que l’information, prise à la lumière par Israël, tente de dissuader le Hezbollah et ses commanditaires de toute action militaire. Le renseignement israélien est actif au Liban et dans de nombreux autres endroits à travers le monde, la collecte et l’analyse des informations, pour prévenir les attaques et atteindre les positions de leurs ennemis avec une précision calculée.

Comme d’habitude, et cela est bien connu, les positions du groupe terroriste du Hezbollah sont au milieu de la population civile en les utilisant comme boucliers humains.

La situation à la frontière avec la bande de Gaza, contrôlée par le groupe terroriste du Hamas est également en ébullition. Les tentatives de Hamas, pour atteindre à un certain succès contre l’Israël, l’ont amené à essayer par tous les moyens possibles les infiltrations en territoire israélien. La revendication terroriste connue pour tuer ou enlever les civils et militaires ou israéliens, a provoqué une réponse d’Israël dans la forme de dissuasion et des manœuvres préventives.

Les terroristes du Hamas ont utilisé une variété de façons d’attaquer Israël. Les tunnels et les hommes grenouilles détectés et ensuite éliminés par Israël. L’avant-dernier événement a été l’utilisation de drones iraniens et d’autres objets qui ont été détectés et détruits par Israël de manière très efficace.

Le Hamas, terrorisme islamiste ne veut pas apprendre que chaque action terroriste ne restera pas impunis. Non, l’impunité n’est pas un concept de justice.

La Syrie n’est pas exempt de ce flux d’informations, ce qui entraîne un grand bruit sur la rivière de la guerre. Il y a quelques jours, un responsable syrien a accusé Israël d’attaquer une base aérienne près de Damas. Comme d’habitude « les Forces de défense israéliennes ont refusé de confirmer ou de nier les rapports, indiquant laconiquement, qu’il ne répond pas aux rapports de l’étranger ».

Israël vit entouré de voisins agressifs qui se soucient seulement de la destruction d’Israël sans chercher à construire leur propre pays. La Syrie a beaucoup de travail dans la reconstrution. Les tentative de détruire Israël ne sont pas vaines, la Syrie et juste une partie des autres acteurs dans la région : Hanoukka est très proche, et rappellez vous de cette petite armée des maccabim qui ont vaincu les nombreuses armées. Il ne faut pas oublier!

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top