Bonnes Nouvelles

Bonne nouvelle | 176 logements supplémentaire pour les juifs dans le quartier de Nof Tzion (Jabel Muker) face au Mont du Temple !

Le Comité de planification et de construction de la municipalité de Jérusalem devrait approuver les permis de construire pour 176 logements pour les juifs dans le quartier de Nof Tzion (Jabel Mukaber) dans la partie orientale de la ville dimanche prochain, ont annoncé mercredi soir News Channel d’Israël.

Nof Zion est un complexe d’appartements construit sur des terres privées achetées par un promoteur israélien Rahamim Levy dans les années 1970. Le nouveau quartier était initialement destiné à être commercialisé comme des appartements de luxe pour les Juifs de la Diaspora, puisque les appartements donnent sur le Mont du Temple. Mais, à l’époque, la société Digal qui a construit le développement du logement n’a pas pu le commercialiser en raison de sa proximité avec les maisons arabes.

La Cour suprême d’Israël a rejeté un recours auprès des résidents arabes locaux qui avaient demandé que ce terrain leur appartiennent. À l’achèvement, le quartier se composera de 480 appartements.

Ha’aretz a noté jeudi que l’approbation des nouveaux logements juifs devrait avoir lieu alors que Netanyahou ouvre sa voie à une visite d’état de 10 jours en Amérique latine, suivie de son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York – auquel, en marge de l’assemblée générale, il rencontrera le président Donald Trump pour discuter de l’initiative de paix de l’administration.

Un autre journal anti-sioniste, Al-Ayyam de Jérusalem, a appelé les Arabes de Jérusalem à effectuer une prière du vendredi midi devant une maison dans un autre quartier de Jérusalem oriental, Shimon HaTztadik (Cheikh Jarrah), d’où une famille de squatters arabes a été expulsée cette semaine, ayant envahi la maison lorsque la Légion jordanienne a expulsé ses propriétaires juifs en 1948.

Selon Peace Now, la demande de permis de construire a été soumise par une société appelée Shemini, détenue par plusieurs sociétés étrangères enregistrées en Australie, aux îles Caïmans et aux États-Unis. Peace Now estime que l’investisseur immobilier, et philanthrope est l’un des fondateurs de Skype, Kevin Bermeister est derrière ce plan,  dont l’homme d’affaire israélien Rami Levy.

Peace Now a déploré que «construire une grande colonie au cœur d’un quartier palestinien sera un coup grave à Jérusalem et stoppera toute chance pour une solution à deux États».

Le groupe a noté qu’ «il semble que le gouvernement ait ouvert tous les barrages et autorisé une frénésie de projets de colonisation au cœur des quartiers palestiniens à Jérusalem». Cependant, ils ont souligné, «il s’avère que les Israéliens ne sont pas intéressés à acheter les maisons au cœur des quartiers palestiniens et les seuls à vouloir vivre sont ceux motivés par des motifs idéologiques. Il n’y a pas d’intérêt économique ou immobilier, mais seulement une tentative politique pour empêcher un compromis à Jérusalem « .

Peace Now n’a pas expliqué pourquoi les Israéliens auraient déjà peur de vivre à côté des voisins arabes, surtout lorsque la paix pourrait être au coin de la rue…

1 Comment

1 Comment

  1. Jg

    8 septembre 2017 at 8 08 12 09129

    Esperons que les projets aboutiront ! Il y a encore beaucoup de terres Juives a recuperer , et comme toujours nous payons les terres volees par ces barbares

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top