Antisemitisme et Antisionisme

La Belgique gèle ses projets dans les écoles de l’Autorité palestinienne après avoir découvert la tromperie

Le gouvernement du Royaume de Belgique a gelé ses projets impliquant des écoles de l’Autorité palestinienne, du moins jusqu’à ce qu’il puisse déterminer ce qu’il advient de ces projets une fois les fonds reçus et dépensés.

Le 27 septembre 2017, Palestinian Media Watch (PMW) a rapporté que le ministère de l’Éducation de l’Autorité palestinienne a nommé au moins 31 écoles d’après des noms de terroristes.

PMW a informé le gouvernement belge qu’un des bâtiments scolaires financés par la Belgique – l’école des filles de Beit Awwa – a changé son nom pour l’école élémentaire Dalal Mughrabi pour honorer la terroriste palestinienne qui a dirigé le détournement de bus du massacre de 37 personnes, dont 12 enfants.

PMW a également signalé le danger de nommer des écoles d’après les terroristes, comme en témoigne l’une des écoles du nom de Dalal Mughrabi, où les enfants apprennent à voir la terroriste comme un modèle.

Peste avec le drapeau de la Belgique à l'école primaire Dalal Mughrabi

Une fille a dit à la TV palestinienne que son « ambition de vie est d’atteindre le niveau de la combattante et Martyr Dalal Mughrabi « . [Officiel PA TV , 27 mars 2014]

PMW a envoyé cette information à l’ambassade de Belgique à Tel-Aviv, y compris l’image ci-dessous du drapeau belge, qui figure toujours sur une plaque annonçant le financement de la Belgique à l’école primaire Dalal Mughrabi.

Selon l’Agence belge de développement (BTC), la Belgique a construit 23 écoles pour l’Autorité palestinienne depuis 2001, et prévoyait en construire 10 de plus dans les années à venir. (Site Internet de l’Agence belge de Développement, consulté le 9 octobre 2017).

Tous ces plans sont toutefois gelés, selon le porte-parole : «La Belgique a immédiatement soulevé cette question avec l’Autorité palestinienne et attend une réponse formelle… Entre-temps La Belgique mettra en attente tous les projets liés à la construction ou à l’équipement des écoles palestiniennes. « 

En réponse, l’école primaire Dalal Mughrabi a publié des déclarations concernant le nom de l’école sur sa page Facebook, selon The Algemeiner.

Un de ces articles disait : «Bonjour de l’école Dalal Mughrabi, un nom qui brille d’amour à tous les enfants de Palestine, aux personnes âgées, aux jeunes et à tous les martyrs de la patrie. Le nom Dalal restera gravé dans nos cœurs et nos esprits.  »
[Page Facebook de l’école Dalal Mughrabi Beit Awwa, 4 octobre 2017]

Didier Vanderhasselt, porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères, a déclaré dans un communiqué à l’Algemeiner : «Lorsque le bâtiment de l’école a été remis à la communauté locale en 2013, il s’appelait « Beit Awwa Basic Girls School » a été changé en «Dalal Mughrabi Elementary School. Le gouvernement belge n’était pas au courant de ce changement de nom. « 

Vanderhasselt a ajouté que la Belgique  » condamne sans équivoque la glorification des attaques terroristes » et « ne se laissera pas associer aux noms de terroristes ».

1 Comment

1 Comment

  1. François Vanham

    François Vanham

    10 octobre 2017 at 15 03 59 105910

    Et s’ils n’avaient pas changé le nom de l’école ? Le gouvernement belge aurait ignoré que l’autorité arabe de Palestine encourageait le terrorisme ? Disons plutôt que quand Israël les forcent à mettre leur nez dedans, il leur devient difficile de continuer à prétendre que ça sent la rose 😡

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top