L'Actualité France/ Europe

Attentats évités en France | Libéré dans quelques jours de prison, les deux islamistes avaient prévu plusieurs attentats

Un projet d’attentat a été mené par deux détenus depuis leurs cellules de Fresnes dans le Val-de-Marne, montrant qu’en France le terrorisme devient hors de contrôle et peut aussi se renforcer et diriger des attaques à partir de cellules de prison.

Le renseignement pénitentiaire a découvert cette planification en utilisant des moyens de lutte divers contre la radicalisation dans les cellules dans la prison de Fresnes, qui fait partie des trois prisons les plus radicalisées de ce pays .

Dans le cas présent, ce sont deux prisonniers bientôt libérés qui ont organisé des attaques en France : un Camerounais de 28 ans et un Français de 22 ans.

Les deux islamistes avaient planifiés plusieurs attaques ciblant des surveillants pénitentiaires en premier lieu, mais également des policiers dans un commissariat une fois sortie de prison. Une « action violente » et imminente.

Une troisième piste menait vers le braquage d’une bijouterie afin de financer leur futur projet terroriste. En garde à vue, Charles-Henri M. a reconnu « avoir songé à commettre un attentat » sans en dire plus, toujours selon LCI. Le suspect a « salué ses frères », tueurs du Bataclan et a affirmé vouloir que la charia soit appliquée en France et dans le monde.

Charles-Henri M., écroué pour vol à main armée depuis 2013, devait être remis en liberté ce mardi.

Son complice, Maxime O. devait l’être la semaine prochaine. L’homme était quant à lui écroué pour une tentative d’homicide.

1 Comment

1 Comment

  1. Gilles Moore-perelstein

    Gilles Moore-perelstein

    11 octobre 2017 at 8 08 34 103410

    Perpetual

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top