Conseils pour les Olim

ASHDOD | La mer en Israel c’est bien mais c’est mieux avec plus de sécurité !

La saison estivale a commencé il y a un mois et des milliers de résidents profitent des plages d’Ashdod.

Chaque jour il y a différents incidents où les nageurs ont réussi à sauver des personnes de la noyade.

Malheureusement, tous les cas n’ont pas une fin heureuse, beaucoup de gens meurent par noyade ou suite à des dommages physiques irréversibles.

Comment devons-nous nous rappeler des mesures à prendre au cours d’un séjour sur les plages ? Vous devez d’abord nager dans les plages officiellement reconnues et pendant les horaires d’activité des maîtres nageurs. Les soins solaires pour éviter les brûlures ou le risque de déshydratation n’est pas un détail.

Mais il y a quelque chose d’autre que nous ne savons pas très bien et qui causent chaque années des drames, ce sont les courants de mer qui même pour le meilleur nageur reste un danger.

Le département Coast Division (Agaf Arofim) a publié des éclaircissements dans tous les médias, et donne aussi des cours dans les écoles par les maîtres-nageurs qui ont également placé des panneaux d’affichage le long de la côte et à proximité des postes de surveillance.

C’est quoi un « courant pirate »? – («Courant dérivant » ou « courant de retour ») c’est un excès de débit d’eau généré par le flux des courants à proximité des plages et quand ils retournent au large, ils emportent avec eux tout ce qui se trouve sur leur chemin. Les fosses profondes et les nids de poule entraînent la perte d’adhérence avec le fond et quand nous flottons sur l’eau, le « courant pirate » nous entraîne au large…

Comment identifier un courant pirate? – Quatre grands signes reconnaissant pour vous aider à identifier un courant pirate
1) plages ouvertes sans brise-lames.
2) eau profonde.
3) couleur d’eau différente.
4) écume sur l’eau.

Que doit-on faire ?
– Tout d’abord, garder son calme. La dérive du courant sera rapide et courte et à la fin la mer vous rejettera vers une zone sableuse et peu profonde, donc soyez patient !
– Deuxièmement, ne pas nager à contre courant. Notre instinct nous dicte de nager en direction de la terre, mais la force du courant et de la mer épuisera nos forces causant ainsi panique et confusion.

B R E F
– gardez votre sang-froid! Flottez et conservez vos forces. Ne luttez pas contre le courant et attendez que la mer vous rejettent vers la plage. Plus important encore, rappelez-vous que la baignade est autorisée seulement dans le périmètre des plages officielles et sous le contrôle des sauveteurs.

Le département des plages a fait suivre l’information dans tous les médias, distribué des brochures dans les écoles, organisé des cours par des maîtres-nageurs dans les écoles et placé une signalisation informative le long de la côte et à proximité des stations de sauvetage.

Sincèrement

Eddy Ben-Hamo
Porte-parole Municipalité

Prenez le temps de vous informer pour que cet été ne soit pas une période de deuil mais de joie…

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top