Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Iran

Armes de distraction massive en Iran

Selon le site timesofisrael, des femmes russes qui travaillent en tant que techniciennes de l’usine nucléaire iranienne violent les codes vestimentaires, et sont accusées de «corruptions» pour leur mauvaise influences vis à vis de leurs collègues de travail….

femmes russes iran

Selon la loi iranienne, toutes les femmes doivent se couvrir de la tête aux pieds lorsqu’elles se trouvent en public. Elles continuent de porter leurs tenues habituelles et ne se couvrent pas la tête.

Un rapport, qui date de mardi par l’agence semi-officielle ISNA qui cite que Mahdi Mousavinejad, un représentant du port iranien de Bushehr sud, les accuse de violation du code vestimentaire et ayant un «impact corrupteur et négatif» sur sa circonscription.

Mousavinejad annonce qu’il fera rapport sur l’affaire au parlement iranien suite à « l’attitude immodeste de ces femmes, notamment dans l’usine de Bushehr ». Il n’a pas dit combien de femmes ont participé ou combien elles ont été payées.

Pour le député Nezhad, ces femmes doivent « se soumettre aux lois islamiques et prendre en compte les valeurs iraniennes et la culture islamique ».

Pour rappel, Bushehr, dans le sud de l’Iran est la première centrale nucléaire iranienne, construite par les russes pour développer la production d’électricité.

N'oubliez pas de commander votre drapeau d’Israël pour

Yom Haatsmaout

(selon les dimensions de votre choix) !

Cliquez ICI

 
Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :