Judaïsme

Après l’attaque sanglante de Las Vegas, un rabbin transforme une des prières les plus puissantes du judaïsme pour protester contre la violence

À la suite de la fusillade dimanche soir à Las Vegas qui a fait au moins 58 personnes mortes, un rabbin du New Jersey a utilisé une des prières les plus puissantes du judaïsme comme moyen pour se battre contre la violence armée.

Ceux qui ont assisté à la synagogue pendant les dernières fêtes importantes ont probablement chanté ou lu le « Unetanah Tokef », qui décrit comment Dieu décide au début de chaque Nouvel an juif qui vivra et qui va mourir.

« A Rosh Hashaná, il est inscrit / Et sur Yom Kippour il est scellé / Combien découlera et combien deviendront / Qui vivra et qui mourra / Qui atteindra le bout de ses jours et qui ne doit / Qui doit périr par l’eau et qui par le feu « , lit la partie la plus reconnaissable du poème, qui continue à énumérer différentes façons dont les gens peuvent mourir.

La version du rabbin Douglas Sagal du Temple Emanu-El, dans la ville centrale de Newfield, dans le New Jersey, substitue les modèles d’armes à feu et fait pour les causes de la mort : «qui par un feu automatique complet et qui par semi-automatique; qui par AR, et qui par AK ; qui par un pistolet et qui par un revolver.

Mais, contrairement à la « Unetanah Tokef », dans laquelle le lecteur se réconforte de savoir si la «la repentance, la prière et la justice annuleront le grave décret», Sagal conclut en disant que ces actions «ne feront absolument rien pour éviter le décret, rien pour nos politiciens qui sont trop effrayés. « 

Lisez le poème de Sagal ici:

2 Comments

2 Comments

  1. Sabrina Netivot

    Sabrina Netivot

    4 octobre 2017 at 15 03 22 102210

    J’ai compris Brigitte que vous ne supportez pas les religieux. ..mais vos réactions deviennent pesantes. ..

  2. Brigitte Danino

    Brigitte Danino

    4 octobre 2017 at 14 02 27 102710

    Et?…

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top