Banniere AlyaexpressNews 975 sur 150 Graphiste.
Apartheid

Apartheid : Le village arabe de Arraba à Nazareth a deux fois plus de médecins que la moyenne nationale et internationale !

Le village de Arraba, au nord de Nazareth, semble aussi paisible que tout autre dans la Basse Galilée mais si vous y prêtez attention, vous découvrirez que beaucoup de noms de ce village de 24.000 habitants sont précédés par le titre de ‘docteur’.

Arraba, possède l’un des taux de médecins le plus élevé par habitant. La communauté arabe, qui est de taille considérable, a plus de six médecins par millier d’habitants, selon un rapport présenté en 2015 par la communauté activiste Makbula Nassar, qui est aussi un journaliste.

En comparaison avec la moyenne nationale en Israël est de 3,4 médecins par millier d’ habitants. La moyenne des 39 pays membres de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) est de 3,3 pour 1000 travailleurs, selon un rapport publié en 2013.

Le plus surprenant de Arraba est le nombre d’étudiants diplômés en médecine chaque année, selon Nassar :

« Ce village produit entre 25 et 30 nouveaux médecins chaque année. »

En Israël, il y a environ cinq étudiants pour 100.000 diplômés, selon le rapport. Les médecins diplômés à la moyenne dans les pays membres de l’OCDE, selon le rapport dit qu’il est de 11,5 pour 100.000 habitants.

L’Irlande, par exemple, est la plus élevée, avec 20,3 pour 1000. En revanche, Israël et le Japon ont la plus faible proportion de diplômés en médecine dans les chiffres de la population.

De l’Université de Harvard à Arraba :

Cette ville qui était autrefois concentrée dans le domaine agricole est devenue la plus riche en nombre de médecins. Le changement est attribué au Dr Hatim Kanaaneh, le premier village qui a été formé dans l’Ouest. Kanaaneh de Arraba est allé dans les années 60 après son diplôme en médecine à l’Université de Harvard (car ils ne font pas l’armée comme nombreux israéliens qui eux devront attendre 3 ans de service militaire pour débuter leur études universitaires).

Semblable à la situation de Kanaaneh, Jawdat Ibrahim qui, après avoir gagné à la loterie de l’Illinois où il a vécu, est revenu à son village de son enfance, Abu Ghosh, à la périphérie de Jérusalem dont la majorité arabe a contribué à une nouvelle génération d’étudiants universitaires.

Kanaaneh a mené une campagne pour que les personnes en Galilée aient des soins médicaux appropriés et soient sensibilisés de la profession médicale chez les Arabes. L’ancien fonctionnaire du ministère israélien de la Santé, a été l’un des fondateurs de la Société Galilée, une organisation de santé publique, non gouvernementale visant à améliorer les services aux villes arabes. Il est également l’auteur d’un recueil de nouvelles intitulé « Principale plainte: Contes de la vie d’un médecin de campagne en Galilée ».

« Dr. Hatim Kanaaneh était non seulement un médecin qui a prescrit des médicaments dans les années 60 et 70, mais était aussi un leader communautaire dans le domaine de la santé publique. Il a sensibilisé et donné beaucoup d’espoir. Nassar a déclaré à propos de l’influence de Kanaaneh. « C’est aussi un homme bon et un exemple de vie. Alors quand les parents veulent investir dans leurs enfants, ils doivent le faire dans l’éducation ».

Avec seulement cinq écoles de médecine et dentisterie pour former dans deux centres à travers Israël, les étudiants israéliens, musulmans, chrétiens et juifs (plus compliqué pour cette dernière religion) étudient souvent en Jordanie.

Nassar dit que Arraba a accueilli 30 nouveaux diplômés en médecine l’année dernière. Les 26 précédents étudiants sont revenus après avoir terminé leurs études à l’ étranger. Il y a maintenant plus de 200 médecins travaillant dans la profession.

« Il est connu que les Arabes ont une grande admiration pour la profession médicale: nous voulons que nos enfants soient des médecins, nos maris sont médecins et nous achèteront des voitures. Mais 30 médecins par an dans une ville de 24.000 habitants montre un amour immense pour une profession, mérite d’être étudié » a écrit Nassar

Aujourd’hui Arraba veut un hôpital :

Les hôpitaux dans le nord, sont à une trentaine de minutes en voiture de Arraba ( comme dans le sud d’Israël), les hôpitaux se composent de médecins et infirmières musulmans, chrétiens et juifs, répartis à peu près également.

Selon l’organisation StandWithUs, 35% des médecins en Israël sont des Arabes. Une étude menée par l’Université de Tel Aviv publié en 2015 a montré que 35% sont des pharmaciens Arabes.
Les habitants des villages situés au nord du pays attendent que le ministère de la Santé approuve la construction d’un hôpital en Galilée, un projet qui a été présenté en 2014. Nassar dit qu’il connaît exactement le bon endroit pour cela.
« Nous sommes dans le centre de la Galilée. Le gouvernement devrait construire dans la région de Arraba-Sakhnin-Dir Hanna », a-t-il dit. « L’hôpital servirait des dizaines de villages arabes et juifs entre Safed, Haïfa, Tibériade et Nahariya. Arraba a le plus de médecins, qui au lieu de voyager pendant une heure vers d’autres hôpitaux, pourraient travailler dans le nouveau, près d’ ici, il est temps d’opére un changement ».

N'oubliez pas de commander votre drapeau d’Israël pour

Yom Haatsmaout

(selon les dimensions de votre choix) !

Cliquez ICI

 
Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :