Antisemitisme et Antisionisme

Antisémitisme à Lyon | Une stèle en mémoire aux enfants juifs d’Izieu déportés détruite

Une stèle en mémoire aux 44 enfants juifs et 7 adultes déportés après la rafle d’Izieu (Ain) en 1944 dans la ville de Lyon « a été profanée, brisée et arrachée », selon le président régional de l’association des Filles et fils de déportés juifs de France (FFDJF).

«Tout est enlevé, a déploré Jean Lévy. Nous sommes effondrés mais nous ne baissons pas les bras. On va la reconstruire», a-t-il souligné, ajoutant que la FFDJF allait «porter plainte, avec la mairie de Lyon».

Cette stèle ne rappelle pas que la déportation des enfants d’Izieu mais aussi l’arrestation du nazi Klaus Barbie :

«C’est d’autant plus grave que nous venons de célébrer les 30 ans du procès de Klaus Barbie», selon le responsable de la rafle d’Izieu. Surnommé le « boucher de Lyon », Klaus Barbie, ex-chef local de la Gestapo, a été jugé en 1987 pour la rafle de ces enfants juifs et de leurs encadrants dans la « colonie » d’Izieu en avril 1944 et pour l’organisation d’un convoi de Lyon à Auschwitz le 11 août 1944.

Barbie comparaissait aussi pour la rafle de 86 juifs rue Sainte-Catherine, au siège lyonnais de l’Union générale des israélites de France (Ugif), en février 1943. Il a été condamné le 4 juillet 1987 à la réclusion criminelle à perpétuité et est mort en prison quatre ans plus tard.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top