Attaque de Roquette Grad

Alyaexpress-News se rend à la maison touchée par un Grad à Netivot

Ce soir, c’est le choc, nous avons décidé de nous rendre au 127, rue de Jérusalem, à NETIVOT pour voir de nos yeux les conséquences des attaques multiples que nous vivons dans le sud d’Israël.

Nous avons garé notre voiture sur le côté. Depuis plusieurs jours un nombre important de curieux, des enfants, des adultes, des personnes âgées restent devant cette image de désolation….Une immense maison, et même deux maisons, complétement détruites, où l’on peut découvrir sur le sol les derniers souvenirs de ces familles, des cadres de photo de mariage, des livres, des vases, des tables renversées, l’enfer en direct…

L’entrée des deux maisons a été fermée par la Police pour des raisons de sécurité, au moindre pas tout peut s’écrouler, nous sommes devant un amas d’intolérance, un amas d’injustice, un amas de violence, une amas de dénis totale des médias européens.

Les enfants sont sous le choc devant ce spectacle de désolation.

Mais nous sommes surtout face à un double MIRACLE, celui de deux familles, qui ont eu comme seul protection, la présence divine, vu que le Dôme de Fer a été enlevé de cette ville pour protéger la ville de Tel Aviv, à cause de la menace iranienne.

La première maison au 127 rue de Jérusalem, abritait un homme avec sa mère, mais la veille sa maman a quitté la maison pour l’hôpital pour des raisons médicales. Dès l’alerte, l’homme qui n’avait pas d’abris, s’est réfugié dans les toilettes, et il a entendu le « boum », recroquevillé, il voit les murs des toilettes s’effondrer autour de lui , puis il lève les yeux et découvre le ciel. Il ne comprend pas qu’il soit encore vivant et sans blessure.

Un miracle se passe dans cette maison, l’homme se réfugie dans les toilettes pour s’abriter car aucun abris n’est à l’extérieur ou à l’intérieur de sa maison, 15 secondes passent après l’alerte, le Grad tombe, les murs sont au sol, et l’homme se retrouve seul face au ciel qui le regarde comme pour lui dire: « tu es vivant »

La seconde maison collée à la première, est occcupée par un homme qui a un travail ne le permettant pas de dormir toutes les nuits dans sa maison, cette nuit son travail lui a sauvé la vie….

Le lendemain de l’attentat, un des nombreux enfants qui est monté sur la clôture pour réaliser l’ampleur des dégâts a reçu sur son visage des débris encore brulants de la roquette tombant de l’arbre que vous voyez sur cette photo. Il est allé en urgence à l’hôpital.

Toutes les maisons et voitures proches des deux autres maisons ont reçu des impacts importants, des tuiles, du carrelage, mais aussi des boules en fer que les terroristes ont mis préalablement pour causer encore plus de souffrances…

A Netivot, le kipat barzel n’est plus et en une semaine, deux alertes en pleine nuit et des missiles non interceptés….La vie des gens du sud serait elle moins importante que les autres?

La nuit tombe ….

Demain nous allons essayer de vous proposer des vidéos, car aujourd’hui il y a eu de nombreux visiteurs, et il était impossible de filmer sans être bousculé. Notre matériel, n’est pas professionnel vu que nos moyens sont très modestes, mais nous nous efforçons de vous donner le mieux que nous pouvons pour qu’enfin les pays européens voient à quel point leur silence est complice de meurtre sur les civils israéliens.

Sabrina H.

Pour soutenir notre site c’est [intlink id= »5906″ type= »page »]ICI [/intlink]

 

 

 

1 Comment

1 Comment

  1. Yonatane

    11 septembre 2012 at 1 h 06 min

    Merci pour cet article qui permet à chaque internaute de constater par lui-même la vérité… sur le terrain !

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :