L'Actualité en Israël

Alerte dans le nord d’Israël : Les rebelles syriens ont pris le contrôle de la frontière entre Israël et la Syrie sur le Golan.

SYRIE ISRAEL

Ce jeudi matin, les rebelles syriens contrôlent le côté syrien de la frontière avec le plateau du Golan, à seulement une centaine de mètres du territoire israélien. Plus tôt, un obus de mortier a atterri sur une base militaire de l’ONU. Les soldats se sont réfugiés dans des zones protégées, les agriculteurs ont été invités à se retirer.

Cette nouvelle situation dans la région a imposé à Israël, une augmentation du niveau de vigilance le long de sa frontière.
Après la tension, fermé l'autoroute 98 entre la dent et Aloni Zivan. police de la circulation dans la région, ce matin (Photo: G'ilis) Après la tension, fermé l'autoroute 98 entre la dent et Aloni Zivan. police de la circulation dans la région, ce matin (Photo: G'ilis)

Photo : Suite à la tension de ce matin, l’autoroute 98 a été fermée et la police de la circulation se trouve dans toute la région,  (Photo: G’ilis)

Le responsable de la sécurité a confirmé que les rebelles, qui ont lancé un raid sur la frontière à l’aube, ont conquis cette région, mais n’ont pas encore hissé leur drapeau. 

Dans le même temps, l’armée israélienne a appelé les agriculteurs à ne pas s’approcher de la zone frontalière lors de leur travail dans les champs. 

Alex Kudish, résident du kibboutz Ein Zivan, et responsable de la plantation de Quneitra Valley, a déclaré:

«Tôt le matin, nous avons assisté à des explosions de l’autre côté de la frontière. Nous en avons conclu qu’il y avait des combats entre les rebelles et l’armée de Assad. Nous avons commencé notre journée de travail comme d’habitude, mais l’armée israélienne nous a demandé de rester loin de la frontière et du kibboutz Ein Zivan. Nous continuons à récolter mais dans les zones reculées. La tension est palpable, mais nous continuons notre routine. « 

Dalia Amos, responsable du Conseil régional du Golan a annoncé que suite aux  tensions frontalières, la zone de plantation Quneitra Valley a été fermée, y compris la Route 98 à proximité de Aloni Zivan.

Les rebelles tentent de créer une continuité territoriale du plateau du Golan à Damas. Les agents de sécurité ont souligné que l’armée syrienne va contre-attaquer pour chasser les rebelles. Ce passage frontalier utilisé par les forces de l’ONU qui est compris dans l’accord de démilitarisation entre Israël et la Syrie, n’est pas destiné au passage des civils, à l’exception de certains cas.

Un obus de mortier est tombé dans la base de l'ONU dans la matinée (Photo: G'ilis)

Un obus de mortier est tombé dans la base de l’ONU dans la matinée (Photo: G’ilis)

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: Le groupe de rebelles de Yarmouk fait l’éloge de l’assistance médicale israélienne ! | Alyaexpress News

  2. Mohamed

    10 juin 2013 at 14 h 47 min

    Qu’Israël ne s’inquiète, Dieu est avec lui. Il l’a prouvé dans la guerre des 6 jours, la guerre de Kippour, Gaza, …. Les adeptes du Santan Muhammad périront comme l’ont prédit tous les vrais prophètes :
    Jéremie 30,3 : »Voici, les jours viennent, dit l`Éternel, où je ramènerai les captifs de mon peuple d`Israël et de Juda, dit l`Éternel; je les ramènerai dans le pays que j`ai donné à leurs pères, et ils le posséderont »
    Zacharie 8, 7 Ainsi parle Dieu Sabaot. Voici que je sauve mon peuple des pays d’orient et des pays du soleil
    couchant.
    Zacharie 8, 8 Je les ramènerai pour qu’ils habitent au milieu de Jérusalem. Ils seront mon peuple et moi je serai leur Dieu, dans la fidélité et la justice.
    Zacharie 8, 23 Ainsi parle Dieu Sabaot. En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement en disant: « Nous voulons aller avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous. »
    Zacharie 12, 3 Il arrivera en ce jour-là que je ferai de Jérusalem une pierre à soulever pour tous les peuples, et tous ceux qui la soulèveront se blesseront grièvement. Et contre elle se rassembleront toutes les nations de la terre.

  3. mehdi assem

    9 juin 2013 at 13 h 42 min

    Ni la fin de Bachar assed ni d’israél normal aujourd’hui ALLAH extermine Usa l’Europe les pays de l’Otan par des inondations les tornades ouragan séisme volcan tsunami météorite pour leurs crimes en Afghanistan en Mali leurs création a israél et leurs adoption en mariage gay et leurs silence sur la Syrie les pays qui ont des relations avec israél ne seront pas épargner ALLAH extermine l’Iran par des séismes pour leurs code satanique le chiisme et leurs crimes en Syrie les pays musulmans ne seront pas épargner par ces punitions pour leurs silence sur la Palestine Qaida Aqmi Boko haram les marionnettes de satan vont mourir par balles la fin de l’Otan par les punitions d’ALLAH ces catastrophes naturelles

  4. hann burt

    6 juin 2013 at 14 h 31 min

    Et voilà, lentement mais surement,le conflit syrien résonne aux portes d’Israël. Reste à comprendre la stratégie des uns et des autres. Cependant, le Golan permet une vue large de ce qui peut se passer outre frontière et distinguer les belligérants. Les rebelles en nombre restreint et insuffisamment commandé n’ont pas l’envergure ni la formation d’une armée régulière et aguerrie comme celle de Tsahal, laquelle dispose de moyens matériels et satellitaires considérables. L’armée d’Egypte bien plus puissante que celle de « l’Armée Syrienne Libre », dite ASL n’a fait le poids par le passé. Mais il ne faut pas sous-estimer un certain pouvoir de nuisance caractérisé par un certain fanatisme enraciné dans l’idéologie du martyr. Le Hezbollah est le moteur farouche et obstiné de cette méthode. Enfin, les mots et les discours enflammés de ce dernier ne remplacent pas des soldats bien formés et déterminés à lui indiquer la route peut-être dans un cercueil, de sa maison du Nord.

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :