Lettre ouverte de jeunes blogueurs Iraniens à Mr Rocard, « honte à vous »

 

Lettre ouverte de jeunes bloggeurs Iraniens à l’ex premier ministre “socialiste” Michel Rocard que nous relayons ici :

Mr. Rocard, honte à vous !

Monsieur le Premier ministre,

C’est avec consternation que nous avons appris le voyage que vous venez d’effectuer en Iran pour y rencontrer les dirigeants de la République islamique.

Nous, jeunes iraniens, avons apprécié les valeurs défendues par François Hollande lors de la dernière campagne électorale, tant elles étaient animées par les valeurs d’une France juste et humaniste. François Hollande a érigé la démocratie et les Droits de l’Homme comme identité politique à part entière. Nous nous reconnaissons dans cette identité et luttons sans cesse, au prix de nos vies, pour parvenir à cet objectif.

Après lui avoir témoigné sa confiance, le peuple français a célébré cette victoire sur la Place de la Bastille où nous aurions aimé pouvoir communier avec lui et y manifester notre union, par-delà toutes nos différences philosophiques et politiques.

La Bastille fut pour vos ancêtres ce que la prison d’Evin est à notre génération. Des milliers de nos proches y sont enfermés pour avoir eu le seul tort de manifester et de demander le respect de leurs droits fondamentaux. Nous ne comptons plus le nombre des exécutions à mort, des jeunes torturés et violés du fait de leurs convictions. Amnesty International, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme et Human Rights Watch ne cessent d’alarmer la communauté internationale sur l’aggravation sans précédent de la situation des Droits de l’Homme dans notre pays.

Nous vous exprimons ainsi toute notre préoccupation quant à l’initiative que vous avez prise de rencontrer les représentants de la dictature islamique. Nous sommes heureux d’apprendre que le Président Hollande a démenti vous avoir confié une quelconque mission en Iran. Il apparaît ainsi que ce voyage résulte d’une initiative personnelle de votre part. Or votre statut d’ancien Premier ministre ternit l’image de la France ainsi que les valeurs autour desquelles s’est construite la République française.

Il vous revient dès lors l’obligation de vous expliquer auprès de l’opinion publique française et iranienne et de dire la vérité sur les raisons véritables de cet étrange voyage. Quelles que soient les motivations réelles de votre visite, celle-ci contribue à redonner du crédit à un régime totalitaire engagé dans une fuite en avant, tant pour ce qui concerne le dossier nucléaire que pour ce qui concerne les violations systématiques et généralisées des Droits de l’Homme dans notre pays.

Depuis le début de votre visite, l’ensemble des médias de la République islamique se livrent à une propagande destinée à décourager le peuple iranien dans son combat pour la démocratie. Ces images sur lesquelles vous apparaissez sont diffusées par les médias du régime dans le but d’adresser au peuple iranien le message suivant : « le monde ne vous prête aucune attention et préfère collaborer avec nous ».

Ces dernières années, la France s’était illustrée en Iran comme le pays le plus attentifs à nos aspirations et aux réalités que nous affrontons quotidiennement. Nous qui sommes l’avenir de l’Iran souhaitons bâtir le monde de demain avec les valeurs que nous avons en commun.

La solution que nous prônons demeure plus que jamais l’organisation d’élections libres et transparentes pour l’adoption d’une nouvelle Constitution fondée sur les principes démocratiques et humanistes. Cette voie est la seule qui puisse nous permettre de nous exprimer librement sans risquer d’être persécutés. Elle vous permettra à vous, et à l’ensemble de la communauté internationale, d’avoir des interlocuteurs fiables et responsables, soucieux de l’avenir du monde et de la paix des générations futures.

La complexité des enjeux que pose l’Iran mérite que nous demandions au peuple, par la voie démocratique, quel est le projet et quelles sont les solutions auxquels il adhère. Mais une telle entreprise n’est possible sans le soutien de tous les démocrates du monde, à commencer par ceux de la France.

La place de la Patrie des Droits de l’Homme est à nos côtés, non aux côtés de la République islamique d’Iran.

Gomnamian

Porte-parole de l’association des blogueurs iraniens

Commentez sur Facebook ou si vous n'avez pas de compte Facebook, ci-dessous

Commentaires

Lien court :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>