N’oublions pas les victimes oubliées….

Dans sa sagesse infinie, le Comité international olympique a décidé une fois de plus de ne pas honorer les onze athlètes israéliens assassinés aux Jeux Olympiques de Munich.

Certains des athlètes israéliens assassinés par les terroristes sous les ordres d’Arafat étaient survivants de l’Holocauste, tandis que d’autres étaient des « sabras » nés en Israël. Chacun à son histoire. Chacun d’eux était membre du grand Israël.

Comme Amitzur Shapira,  père de quatre beaux enfants et enseignant à Herzliya.

Comme Shaul Ladani, qui a contracté la fièvre typhoïde au camp de concentration de Bergen-Belsen.

Comme Yosef Romano, qui, la veille,avant d’être tué a dit : «Ceci sera ma dernière compétition;. Je n’ai pas assez de temps à consacrer à mes enfants »

Comme David Berger, un idéaliste et pacifiste Juif de Cleveland, qui était censé se marier après son retour des Jeux olympiques.

Comme Mark Slavin, qui a embrassé le sol juive à son arrivée en Israël en provenance de Minsk, où il avait combattu contre les communistes qui ont emprisonné des milliers de Juifs qui, comme lui, qui voulaient se rendre à Jérusalem.

Comme Ze’ev Friedman, qui parlait avec un merveilleux mélange de yiddish et de russe et était le dernier garçon de sa famille qui a été  incinérée dans les chambres à gaz.

Comme Kehat Schorr, qui avait combattu contre les troupes nazies dans les Carpates.

Comme Yakov Springer, qui a enseigné à l’école à Bat Yam et l’un des rares survivants de la révolte armée dans le ghetto de Varsovie.

Comme Eliezer Halfin, qui avait perdu tous ses parents dans l’Holocauste.

Comme Yosef Gutfreund, qui a passé des mois en prison en Roumanie sous l’accusation de «propagande sioniste».

Le bâtiment qui abritait les athlètes israéliens était situé proche du camp de concentration de Dachau. Ils étaient les premiers Juifs tués en Allemagne depuis 1945. Depuis lors, leur assassinats a disparu de la mémoire internationale. Les parents des victimes ont juste demandé juste  « 30 secondes » de silence. Le Comité olympique a refusé. Les prochaines remises de médailles olmpiques d’ argent et d’or seront colorés par la couleur de la disgrâce et la honte. Les 11 Israéliens sont morts une seconde fois.

Que leurs mémoires soient bénies.

Inscrivez vous à notre Newsletter : Newsletter Alyaexpress-News par Email Alyaexpressnews solidarité

 

 

 

Libellés: Jeux Olympiques de Londres , Olympiques de Munich massacre

Commentez sur Facebook ou si vous n'avez pas de compte Facebook, ci-dessous

Commentaires

Lien court :

Une réponse pour N’oublions pas les victimes oubliées….

  1. Pingback : N’oublions pas les victimes oubliées…. « Leblogdenoach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>